FOLLOW US

FacebookInstagramYoutubeLinkedinFlickr

Click here to learn more about the Think Tank 2022 and UPF's effort in the Peaceful Reunification of the Korean Peninsula.

Think Tank 2022

CALENDAR OF EVENTS

August 2022
S M T W T F S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

De nouvelles opportunités dans un nouveau monde

English, Español


C’est une joie d’être ici avec un esprit ouvert pour comprendre un nouveau monde. L’Amérique latine doit se voir comme une seule entité. Aujourd’hui nous avons écouté Monseigneur Luis Del Castillo, un évêque catholique romain, et le révérend Moon évoquer diverses approches vers une même spiritualité. Certains d’entre nous ne sommes liés à aucune religion, mais les valeurs spirituelles nous sont communes. Nous pouvons donc nous rejoindre sur les idées de famille, de dignité humaine, de liberté de conscience, et de droits de l’homme.

Comme le disait un poète : « Ce que nous laissons derrière nous est irréversible, aboli, mais les oripeaux de l’absolutisme se battent pour leur survie. Il y a devant nous un horizon dégagé et radieux mais inconnu. Au milieu, il y a quelque chose comme un océan en mouvement, difficile à définir. Et alors que nous marchons, nous ne savons pas si nous mettons les pieds sur des graines ou des cendres. » S’agit-il des graines de l’avenir ou des cendres du passé ? Devant nous s’étend un monde nouveau, caractérisé par la mondialisation, la révolution scientifique et technologique, la démocratie politique, l’économie de marché, et la société de la connaissance—un monde pluraliste après la Guerre froide.

La mondialisation aide les êtres humains à se rapprocher. Une révolution est en marche. Tout ce qui peut contribuer au bien-être peut se mondialiser, mais il y a aussi les stupéfiants, les trafics, les vices, etc. sans compter l’affaiblissement de l’État. Il y a des risques, qui amènent des problèmes. La révolution scientifique et technologique est merveilleuse car elle nous donne des vies plus longues et meilleures. Mais elle peut aussi détruire le monde. Les États sont responsables de la contrôler.

Churchill disait : « Nul ne prétend que la démocratie est parfaite ou omnisciente. D’ailleurs, il a été dit que la démocratie est la pire forme de gouvernement à l’exception de toutes les autre formes qui ont été essayées au fil du temps. » L’Amérique latine fait de grands efforts. Est-ce que nous gérons bien notre argent ? J’en doute. Nous avons un monde pluraliste. Il y a plus d’équilibre.

Il n’y a pas eu de Guerre froide en Amérique latine ; par contre il y a eu des guerrillas et des narco-guerrillas. Nous avons besoin d’une solution pacifique. Dans ce domaine, il nous faut des leaders d’opinion, des guides religieux et des figures de la société civile – des gens sur la ligne de front afin de se battre pour la paix et la confiance.

Je vois le 21e siècle comme le siècle de la connaissance. Pour les pays en voie de développement, c’est un défi. Concernant l’acquisition des mathématiques, des langues, et du savoir technique, la Corée, la Finlande, l’Irlande et l’Estonie décrochent les meilleurs résultats. Dans ces pays, le moteur du développement est l’organisation, la méthodologie, et le système éducatif. Plus qu’une affaire d’argent, c’est plutôt une question de créativité et de capacité d’analyse.

Un individu ne se développe pas tout seul ; le développement est lié à l’affection reçue dans la famille. Comme le dit le poème : « Quel genre de connaissance peut s’appuyer seulement sur l’information, et quel genre de sagesse ne s’appuie que sur la connaissance ? »

La sagesse est d’ajouter à notre savoir l’orbite de l’affection, de l’esprit, de la dignité, et de la dimension spirituelle, qui continue à être la seule force qui peut bouger des montagnes.