FOLLOW US

FacebookInstagramYoutubeLinkedinFlickr

Click here to learn more about the Think Tank 2022 and UPF's effort in the Peaceful Reunification of the Korean Peninsula.

Think Tank 2022

CALENDAR OF EVENTS

January 2023
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

La Voie du thé

English, Español
 

Au cœur de la « voie du thé », il y a « l’esprit de paix ». L’esprit et l’enseignement de la voie du thé se résument dans les quatre caractères chinois :

wa (harmonie)
kei (respect)
sei (pureté)
jyaku (tranquillité)

Wa est l’état d’harmonie et de beauté qui crée un sentiment de bonté.
Kei est l’attitude de respect pour toutes les choses. Au-delà du respect sincère pour tous les êtres humains, il y a une révérence pour la sainteté de la nature et de tous les objets matériels.
Sei est la purification. Le cœur pur sans défaut rend une personne honnête, authentique et sincère.
Jyaku est la tranquillité. Au niveau de l’illumination où vous ne faites qu’un avec le principe universel, il n’y a que la tranquillité du cœur.

La « voie du thé » est une invitation à viser les plus hautes sphères du caractère mais elle est aussi censée nous guider dans les affaires humaines.

Ce que nous enseigne « la voie du thé » c’est une certaine façon de respecter autrui, de vivre en harmonie et en paix, et d’obtenir une tranquillité du cœur. C’est aussi une leçon de bonnes manières en société, où l’on sert les autres selon une certaine étiquette.

Notre bureau de Washington offre des cérémonies du thé traditionnelles japonaises pour les membres du corps diplomatique comme un moyen de promouvoir une culture de paix.

La voie du thé est un guide pour la vie. L’autre extrême est le Bushido : la voie du Samouraï est plutôt un guide pour la façon de mourir. Ce sont les Samouraïs qui inspirèrent et pratiquèrent le Bushido. Ils constituaient l’élite de la classe guerrière du gouvernement militaire sous le régime féodal japonais. À l’opposé, la voie du thé naquit et se répandit dans les milieux marchands, qui étaient perçus comme la classe la plus basse.

La voie du thé fit alors son ascension vers les sommets. La pratique convenait à toutes les classes sociales et acquit naturellement ses lettres de noblesse.

Les guerriers et les seigneurs ont eux aussi, il est vrai, parrainé la dégustation du thé et encouragé la cérémonie du thé. Quand le seigneur livrait bataille, un maître de thé l’accompagnait souvent avec un ensemble à thé portable pour la cérémonie du thé. Celle-ci aidait le seigneur à trouver calme et tranquillité même en plein combat.

L’enseignement fondamental de la voie du thé est l’égalité de tous, pour éliminer tous les éléments susceptibles de donner un avantage à un type particulier de personne.

La voie du thé nous donne des repères utiles pour nous aider à vivre ensemble dans le respect, la paix et l’harmonie. Voilà pourquoi la voie du thé a duré des siècles après la disparition des Samouraïs.