FOLLOW US

FacebookInstagramYoutubeLinkedinFlickr

Click here to learn more about the Think Tank 2022 and UPF's effort in the Peaceful Reunification of the Korean Peninsula.

Think Tank 2022

CALENDAR OF EVENTS

May 2022
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Les attitudes changent à Pohnpei, Micronésie

English



Groupe de discussion lors d’un camp d’été à Pohnpei, Micronésie« Ce camp d’été m’a appris qu’on doit commencer par se changer soi-même avant de changer les autres. En l’appliquant durant le camp, j’ai modifié ma façon de faire avec mes amis. J’ai mis du respect amical dans mon leadership et dans ma prise de responsabilité. » Voilà comment Myron, élève de seconde, a décrit le camp d’été de deux semaines à Pohnpei en Micronésie.

Le programme du camp a commencé avec une session plénière suivie de réunions par groupes de classe travaillant sur des extraits du manuel Discovering the Real Me. Les enseignants guidaient les leçons, assistés de pairs conseillers. Il y avait de l’eau et de la nourriture à volonté chaque jour.

« Le meilleur moment, c’était les activités du matin, car les présentations m’ont appris un tas de choses. De retour chez moi, je veux transmettre cela à mes jeunes frères et sœurs de sorte qu’on pourra vivre dans une famille heureuse et responsable » a rapporté Kevin, élève de première.

Après le déjeuner, les élèves faisaient du sport et des jeux, ou encore de l’artisanat ou du bénévolat jusqu’à la fin de l’après-midi. En quelques jours, on a vu le nombre de participants passer de 122 à plus de 140, parce qu’ils parlaient à leurs amis des activités, de l’amitié et du bon temps.

Les élèves se sont mis à apprécier et aimer le camp, certains arrivant très à l’avance le matin, alors que nous étions en train de préparer les lieux. Chaque jour, l’enthousiasme est devenu plus fort, l’intérêt pour le programme s’est aiguisé et de nouvelles amitiés se sont créées.
En deux semaines, les comportements des élèves se sont beaucoup modifiés : au début, on fait l’intéressant comme d’habitude, et puis on prend conscience de l’autre par petites touches et on s’investit avec zèle dans toutes les activités. Le programme de formation du caractère a donné aux élèves un centre d’intérêt commun pour leurs vies et des horizons meilleurs pour leur cas personnel.

Myron a ajouté : « J’ai appris à être une élève respectueuse. J’ai appris à respecter les autres comme des amis. Je dois respecter tout le monde. Je veux arriver à traiter les autres comme j’aimerais être traitée. J’ai appris à être honnête avec les autres, et comment mettre les mauvaises influences à l’écart. »

Une après-midi a été consacrée aux activités bénévoles. Les élèves ont nettoyé puis embelli l’écriteau de l’école, réparé les toilettes, nettoyé et repeint les sanitaires hommes et femmes, repeint le bureau du proviseur, et ramassé les ordures d’un bout à l’autre de la ville de Kolonia. Le sentiment de fierté de l’école en est sorti renforcé, ainsi qu’un sens de responsabilité accru pour l’environnement. Appliquer les leçons de civisme a bien plu aux élèves. Apporter leur pierre à de bonnes causes leur permet de se sentir mis en valeur.
M. Alan Saunders et Mme Poppy Richie des États-Unis ont dirigé cette formation de camp d’été, avec le soutien des pairs éducateurs Morrow Willis de Californie et Eika Davis du lycée du Pacifique à Hawaï. Les enfants Treacy et deux autres élèves de Pohnpei, Ericka et Frannie Baker, étaient là comme conseillers.

Nos remerciements vont à notre Ambassadeur de paix, M. Iso Salvador Iriarte et à M. Reynold Albert du département de l’Éducation. Le département de l’éducation, beaucoup d’enseignants et la plupart des étudiants ont dit leur désir de voir le programme de formation du caractère figurer dans le système scolaire et d’avoir un camp d’été beaucoup plus long l’année prochaine.