World Summit 2022: Executive Summary and Plenary Reports

World Summit 2022 was held February 10-14, 2022, with global leaders calling for an end to the Cold War’s last remaining vestige—the divided Korean peninsula.

READ MORE

5th Sunhak Peace Prize Award Ceremony

The 5th Sunhak Peace Prize award ceremony, held on February 12, 2022, focused on the “response to the global pandemic.”

READ MORE

World Summit 2022: Seoul Resolution

The Seoul Resolution of the World Summit 2022.

READ MORE

UPF-Peru Commemorates UN International Women's Day 2022

On March 4, 2022, UPF-Peru and Red MUALIC celebrated UN International Women’s Day 2022.

READ MORE

UPF-Portugal Joins with UPF-Angola for Think Tank 2022 Program

UPF-Portugal participated in a Think Tank 2022 event held in Angola.

READ MORE

4th Think Tank 2022 Forum Features Former U.S. Secretary of Defense

Hon. Mark Esper stated, “We must stand together, we must stand up for one another, and we must assist those who are not yet strong enough to resist the autocratic actions of others.”

READ MORE

FOLLOW US

FacebookInstagramYoutubeLinkedinFlickr

Click here to learn more about the Think Tank 2022 and UPF's effort in the Peaceful Reunification of the Korean Peninsula.

Think Tank 2022

CALENDAR OF EVENTS

May 2022
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Our areas of work

FEATURED REPORTSView More

Language

Allocution d’un artiste pakistanais lors d’une réunion de la FPU Canad

Canada-2018-09-22-Pakistani Artist Gives Talk at UPF-Canada Meeting

English

Toronto, Canada—L'artiste et philanthrope pakistanais de renommée mondiale Jimmy Engineer a donné une conférence à la réunion de septembre Éduquer à la paix, co-organisée par les sections canadiennes de la FPU et de la Fédération des femmes pour la paix mondiale (FFPM), une organisation affiliée. L'événement, dont le thème était « Les artistes et la paix mondiale », a eu lieu le 22 septembre 2018 au restaurant Canadiana à Etobicoke, un arrondissement de Toronto, en Ontario, avec 43 invités.

Le programme a commencé par une invocation de l'auteur islamique M. Qamrul Khanson suivie d'un aperçu du travail de la FPU et de la FFPM – présenté par M. Mitch Dixon, coprésident du district central de la FPU Canada, et par Mme Lilly Tadin, présidente de la FFPM Canada – et d’une vidéo sur la FFPM.

La visite de M. Engineer a été facilitée par une animatrice de radio locale bien connue, Mme Arooj Aarooj, qui l'a présenté. M. Engineer est né le 13 août 1954 au Baloutchistan, au Pakistan, dans une famille Parsi et élevé comme un zoroastrien. Adulte, il a été guidé et influencé par un maître soufi qui l'a appelé à être « le serviteur du Pakistan », à éviter toute possession matérielle et à « donner sans réfléchir ». Sa biographie est « À la recherche de mon maître » et sa devise personnelle est « Toujours demeurer un étudiant ». Son site Web est www.jimmyengineer.com.

M. Engineer a créé plus de 2 000 œuvres d'art originales et près de 1 000 calligraphies. Plus de 200 000 tirages de son travail exquis se trouvent dans des collections privées dans plus de 50 pays. Il a organisé plus de 60 expositions d'art à travers le monde. Il a également dirigé plus de 50 marches pour de nobles causes. Pendant 15 ans, il a sensibilisé le monde aux besoins des enfants handicapés, aveugles et orphelins, avant

de s'intéresser aux jeunes détenus puis aux veuves. Bien qu'il soit maintenant malentendant, M. Engineer a gracieusement répondu à de nombreuses questions après avoir donné son témoignage profondément inspirant.

Un discours liminaire a suivi, prononcé par la sénatrice Salma Ataullahjan, qui accompagnera M. Engineer au Parlement du Canada, où il prendra la parole au cours de la semaine à venir.

La sénatrice Ataullahjan, qui est également née au Pakistan et est également une artiste, a commencé par exprimer à quel point elle était humiliée de parler après M. Engineer. Elle a rapidement captivé le public avec sa description de son travail en tant que sénatrice, travaillant sur les questions entourant les nouveau-nés, le Moyen-Orient et la crise des Rohingyas, et a ensuite parlé du rôle de l'art pour aider les enfants réfugiés syriens réinstallés au Canada à se remettre du traumatisme de leurs expériences de guerre. La sénatrice Ataullahjan, qui dirige le comité du Sénat canadien sur le Moyen-Orient, a également évoqué la difficulté de trouver un sujet qui puisse être discuté. Lorsque le comité examinait le « rôle de l'eau », il devait définir entre l'eau « nouvelle » et « l'ancienne » ; l'art, cependant, n'a pas besoin de traduction.

La réunion s'est terminée par une table ronde sur le thème : « Quelles leçons peuvent être tirées d'un art séculaire et durable qui pourrait ajouter de la valeur à la vie humaine aujourd'hui et à l'avenir ? » Les panélistes étaient l'hon. Sheref Sabawy, député provincial représentant Mississauga—Erin Mills; Mme Eveline Stewart, représentant WFWP-Canada; et le révérend Stoyan Tadin, représentant l'UPF.

Hon. Shabawy, un chrétien copte d'origine égyptienne, a parlé de sa philosophie de « la communauté travaillant avec la communauté pour servir la communauté » et de l'importance des ONG pour aider à préserver et à protéger ce que le Canada a. Mme Stewart a commencé par lire une citation du révérend Sun Myung Moon, co-fondateur de l'UPF et de la WFWP avec son épouse, le Dr Hak Ja Han Moon : « Les gens pensent souvent que la politique fait bouger le monde, mais ce n'est pas le cas. . C'est la culture et l'art qui font bouger le monde. C'est l'émotion, pas la raison qui frappe les gens au plus profond de leur cœur. Mais elle a averti que même dans l'art, nous devons, comme l'a dit saint Augustin, «aimer les bonnes choses» et que «les gens échouent parce qu'ils aiment les mauvaises choses. Une nation se définit par ce qu'elle aime, et le mauvais type d'amour la condamne à la ruine éventuelle. Mme Stewart a conclu ses remarques en expliquant les cinq principes de la nouvelle initiative culturelle inspirée par Mme Moon, le Hyo Jeong Cheon Won (Jardin de l'amour filial).[1] Le

révérend Tadin a dit que « la vérité est vraie », « un sourire est un sourire », « une toux est une toux » et que oui, « l'art n'a pas besoin de traduction ». Il a souligné que chacun de nous a tant à donner, à ajouter à notre riche héritage ; Cependant, nous devons être

prudents car il existe deux formes d'art intérieurement contradictoires : l'amour de la vie et l'amour de la mort. Cette dernière est si souvent exposée dans les produits d'Hollywood. Même les communautés confessionnelles peuvent nous faire défaut en étant exclusives au lieu d'être inclusives. Ainsi, chacun de nous doit être « le plus grand » et un « artiste pour la paix mondiale ».

Ensuite, tout le monde a déjeuné ensemble.

[1] Pour une explication complète de l'initiative, veuillez lire l'article « Vers une philosophie de l'art Hyo Jeong » : https://journals.uts.edu/volume-xviii-2017/291-towards-a-hyo- jeong-philosophie-de-l'art.

Chapter Reports View All Chapters

UPF-Russia Supports Electronics Recycling Drive

Lyubertsy, Russia—UPF volunteers supported the collection of used electronics and household appliances for recycling.

UPF-France Holds Assembly for Ambassadors for Peace

Paris, France—Ambassadors for Peace were invited to a meeting to hear about activities in the first quarter of 2022.

UPF-Australia Peace Seminar Explores Solutions to Global Challenges

Melbourne, Australia—UPF-Australia held its first peace seminar of 2022 on “‘Head-Wing:’ Meeting Global Challenges Together, Beyond Religious and Ideological Divides.”