UPF-Portugal Joins Interfaith "Prayer for Peace"

UPF was invited to participate in an annual interreligious "Prayer for Peace."

READ MORE

UPF International Elected to the Board of CoNGO

UPFI was elected to the board of the Conference of Non-Governmental Organizations (CoNGO).

READ MORE

UPF-Uruguay Commemorates UN International Day of Peace

UPF-Uruguay held a commemoration of the UN International Day of Peace on September 24, 2022.

READ MORE

UPF-Ghana Observes UN International Day of Peace

UPF-Ghana, and its sister organizations, FFWPU and WFWP, marked the UN International Day of Peace in Anyinam.

READ MORE

UPF-Austria Holds ‘Rethinking Peace’ Event

Speakers at a UPF peace conference described their experiences of reconciliation.

READ MORE

UPF-Bolivia's International Leadership Conference and Peace Road

An International Leadership Conference and Peace Road event was held at the Eden Hotel in the city of Oruro in Bolivia.

READ MORE

FOLLOW US

FacebookInstagramYoutubeLinkedinFlickr

Click here to learn more about the Think Tank 2022 and UPF's effort in the Peaceful Reunification of the Korean Peninsula.

Think Tank 2022

CALENDAR OF EVENTS

December 2022
S M T W T F S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Our areas of work

FEATURED REPORTSView More

Language

Visioconférence de FPU Canada : « La Corée du Nord vue de l'intérieur »

Canada-2022-05-13-UPF-Canada Webinar: “Viewing the DPRK from Within”

English

Canada—Avec des conférenciers du Canada, de la Russie et des Pays-Bas, la deuxième rencontre d'une série intitulée « La RPDC vue de l'intérieur » a été diffusée depuis Montréal, Canada, le 13 mai 2022. La visioconférence, coorganisée par FPU Canada et FPU EUME, donnait la parole à une socio-anthropologue coréenne-canadienne, à un membre russe de l'Institut d'études de l'Extrême-Orient à Moscou et à un entrepreneur néerlandais, qui ont chacun eu de nombreuses relations avec la Corée du Nord.

La série a été conçue pour donner une voix à ces gens peu communs du monde occidental qui ont beaucoup voyagé en RPDC et qui ont étudié la vie dans ce pays au cours de leur carrière professionnelle ou universitaire.

Les conférenciers s’exprimaient en anglais, mais puisque l’auditoire provenait de plusieurs continents, l’interprétation était offerte en français, en russe et en coréen.

M. Robert Duffy, secrétaire-général de FPU Canada, a ouvert la conférence laquelle a été modérée par DrFranco Famularo, président de FPU Canada.

Le Dr Okkyung Pak, socio-anthropologue de Montréal, a été la première conférencière. Son sujet, « La philosophie de l'éducation nord-coréenne ». Elle s'est concentrée, avec des diapositives, sur la culture éducative apparemment saine à tous les niveaux d'études ainsi que sur la contribution des cinéastes autorisés à filmer en Corée du Nord et à en parler. Elle a souligné les problèmes abordés dans les films, tels que les caractérisations injustes et inexactes de la vie nord-coréenne (People Are the Sky) et les différences dans la manière dont les orphelins de l'après-guerre de Corée ont été traités par le Nord et le Sud (Kim Il Sung's Children). En conclusion, elle a ciblé la révolution paysanne Donghak de 1892-95 comme le mouvement social fondateur qui a servi non seulement de révolution antiféodale et anti-impérialiste, mettant effectivement fin à la dynastie Choseon, mais qui est devenue la base de la philosophie juche de Kim Il Sung sur l'autonomie. Le sens aigu de la responsabilité sociale incarné dans les aphorismes humanistes selon lesquels « l'être humain est le paradis » et « les gens sont les maîtres et ils décident », sert de thème sous-jacent à la philosophie éducative nord-coréenne, selon Pak.

Le prochain intervenant, le Dr Alexander Zhebin, chercheur principal au Centre d'études coréennes de l'Institut d'études d'Extrême-Orient à Moscou, s'est concentré sur le succès des élites dirigeantes de la RPDC dans le maintien de la stabilité politique et sociale pendant et au-delà de la période de transition après la mort de Kim Jong-il. Les efforts des influences extérieures « pour détecter, singulariser, a fortiori pour soutenir toute personne ou tout groupe comme une alternative à la famille dirigeante de Kim », se sont avérés infructueux pour saper l'unité des élites dirigeantes – « un facteur clé de la survie de la RPDC en tant qu'entité souveraine.

Empêcher les factions de se développer au sein du Parti des travailleurs de Corée, ainsi que la tendance de la population à blâmer les sanctions internationales hostiles pour les pénuries alimentaires, a en fait renforcé la position du régime. En outre, a souligné Zhebin, les Coréens du nord de la péninsule ont lutté pendant des siècles avec le climat et autres conditions naturelles afin d’assurer la sécurité alimentaire, leur permettant de supporter des niveaux extraordinaires de privation.

Les signes espérés de discorde potentielle au sein du régime après la mort de Kim Jong-il ne se sont pas concrétisés, malgré des signes de discorde entre idéologues et pragmatiques et des différences d'approche entre les bureaucraties civiles et militaires, mettent en lumière, selon Zhebin, un facteur important dans l'unité des factions du régime : l'observation que dans d'autres régimes socialistes, les hauts dirigeants ont péri dans leurs tentatives de déstabiliser leurs régimes en ne parvenant pas à s'unir à leur chef jusqu'au bout.

Lors du récent 8e congrès du PTC, en janvier 2021, un remaniement majeur a placé des fonctionnaires expérimentés dans toutes les sphères de l'activité du PTC et du gouvernement sur lesquels Kim Jong-un peut compter, lui permettant de se concentrer sur les enjeux nationaux les plus importants.

Zhebin a suggéré que le « jeune leader » suit une approche politique mature dans son style de gestion et sa volonté de pardonner certaines erreurs des responsables, leur permettant de participer à nouveau à la vie publique. Le fait de désaccords dans les approches politiques entre conservateurs et progressistes, ou dans les modèles économiques, ne signale pas une désintégration sociale. Il conclut en rejetant la probabilité de changements radicaux par le haut (« Glasnost ») ou par le bas en raison du niveau de contrôle social. Il note que le régime investit massivement dans les infrastructures sociales – logements, etc. et pas seulement dans les « moyens de dissuasion ». Terminant sur une note optimiste, Zhebin estime que le régime actuel en Corée du Nord peut continuer à se développer malgré les limites des sanctions économiques.

Enfin, M. Paul Tjia, un expert-conseil basée aux Pays-Bas, s'est exprimé en utilisant un diaporama pour souligner son affirmation selon laquelle « plus d'engagement avec la Corée du Nord est nécessaire ». Le développement de logiciels, les jeux vidéo et la production d'animations ont été cités comme des domaines de collaboration possibles avec une main-d'œuvre bien développée de la RPDC dans ces domaines.

La coopération universitaire dans le domaine de l’agriculture et de l'énergie éolienne pourrait être fructueux pour développer une culture d'engagement avec des éléments de la RPDC. Tjia a souligné que l'isolement économique n'a pas réussi à dissuader le pays de développer ses capacités nucléaires. Une meilleure approche que l'approche américaine « pression et plus de pression » pourrait être que l'Union européenne soit « plus active pour favoriser les contacts entre les peuples et maximiser l'exposition internationale de la Corée du Nord ».

En commençant par « de petits projets dans divers domaines par des entreprises, des ONG, des universitaires et des organisations de paix », la coopération commerciale et universitaire pourrait suivre. Selon Tjia, les différences d'idéologie et de politique ne devraient pas être un problème. Un exemple frappant de ce point de vue a été la visite dans les années 1990 des fondateurs de la FPU, le révérend Moon et sa femme, ardents anticommunistes, avec le fondateur de la RPDC, le président Kim Il-sung. Tjia a noté qu'après la visite, le couple Moon a lancé plusieurs projets de coopération avec la RPDC : entre autres l'hôtel Potonghang et le Centre mondial de la paix, tous deux à Pyongyang. Il a conclu qu'un dialogue personnel avec des membres du régime de la RPDC aiderait à renforcer la confiance et qu'il pourrait aider à organiser de telles rencontres.

Après la présentation de M. Tjia, le modérateur a invité M. Jacques Marion, coprésident de la FPU Europe et Moyen-Orient, à partager son point de vue sur le sujet traité. Il a exprimé la valeur de cette série de visioconférences. Évitant la tendance dans les médias et ailleurs à encourager le choix d’un camp entre des blocs hostiles, comme si une nouvelle guerre froide était une voie acceptable, il s'est plutôt concentré sur les efforts continus de la FPU pour construire des « ponts de compréhension » dans les zones de conflit comme sa responsabilité fondamentale, notant que d'anciens chefs d'État et autres dignitaires, lors de la récente conférence du Conseil au sommet pour la paix mondiale à Séoul ont également appelé à une stratégie de dialogue et d'interactions politiques, sociales et culturelles entre la Corée du Nord et la Corée du Sud.

Il y a eu ensuite une période de questions, avec des échanges animés sur des sujets tels que la « philosophie juche » et le potentiel touristique pour créer des occasions d'échanges. M. Tjia a mentionné que la Corée du Nord a créé plusieurs nouvelles installations et destinations touristiques, dans l'espoir de bénéficier d'un afflux de visiteurs une fois la COVID terminée.

Il a été fortement suggéré que les Européens s'engagent avec la RPDC en tant que membres des puissances moyennes qui s'intégreront mieux psychologiquement et pratiquement que ceux qui ont été en conflit avec la RPDC.

Un grand intérêt a été exprimé pour la poursuite de cette série de dialogues avec ceux qui sont capables de faire la lumière sur la vie en Corée du Nord. La séance s'est terminée par les derniers commentaires du secrétaire général de la FPU Canada, Robert Duffy.

Pour regarder la visioconférence, cliquez ci-dessous.

Viewing the Democratic People's Republic of Korea (DPRK) from Within (English)
Viewing the Democratic People's Republic of Korea (DPRK) from Within (French)
Viewing the Democratic People's Republic of Korea (DPRK) from Within (Korean)

Chapter Reports View All Chapters

UPF-Denmark Observes UN International Day of Peace

Copenhagen, Denmark—The Danish parliament was the site of a UN International Day of Peace event.

15 Kilometer Peace Road Event Takes Place in Montreal

Montreal, Canada—Approximately 30 members of UPF-Montreal met to kick off the Peace Road 2022 bike ride.

UPF-Argentina Appoints Ambassadors for Peace in Two Events

Buenos Aires, Argentina—Eleven Ambassadors for Peace were appointed at two monthly Ambassadors for Peace meetings held on September 14 and 15, 2022.