FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

See our Programs and Initiatives page to learn about IAPP, IAPD, ISCP, Peace Road, Sunhak Peace Prize, and other UPF Initiatives

CALENDAR OF EVENTS

December 2019
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Journée internationale de la paix célébrée au Gabon

English

Libreville, Gabon - A l’occasion de la journée internationale célébrée chaque année, le 21 septembre. Cette année 2014, l’ONU a eu pour thème : « Droit des peuples à la paix ».

La FPU de la section Gabonaise a célébrée cette journée, le 22 septembre dans l’hémicycle du Conseil Economique et Social comme journée de réflexion et d’éducation. Cette conférence a réuni des participants venus chacun d’une sphère donnée. Il s’agissait de politique, d’un anthropologue, religieux, opérateur économique, société civile, académicien et Ambassadeurs de paix. Ceci a fait profiter les participants qui deviendraient aussi des Ambassadeurs de paix afin que les Ambassadeurs déjà nominés comprennent leur rôle en vue de consolider leurs efforts communs par des activités sociales.

Monsieur Ambiana Joseph, Coordonnateur National, était l’orateur principal. Il a commencé par définir la mission de l’ONU pour éteindre les foyers de tensions dans le monde, celles-ci continuent à lutter contre les réalités actuelles telles comme : Terrorisme, guerres, prolifération des armes nucléaires à destruction massive, la pauvreté, la dégradation de l’environnement, le VIH/SIDA, malaria, etc… ; la division entre le Nord et le Sud et menaces économiques.

Après, il a développé les caractéristiques duales basées sur les Principes universels, édifiant les participants dans leurs positions pour harmoniser leurs actions par la complémentarité de leur expertise qui amène la paix en visant un objectif commun et élevé.

Venant proposer le point de vue de la FPU, celle-ci tient tout d’abord à déceler les causes profondes des conflits. Il s’agit de la violation du vrai amour du prochain, manque de relation entre l’homme et Dieu et la perte de la vraie identité d’un enfant de Dieu héritant un faux lignage du à la chute qui a donné jusqu’à ce jour les fruits de l’égoïsme, le manque de confiance envers les autres.

Nous devons avoir e cœur de Dieu par l’éducation du caractère qui développe l’amour vrai du prochain, la vérité et la bonté. Tous ces attributs ne sont pas ponctuels parce que Dieu, le Créateur est omniprésent, immuable et absolu.

L’orateur disait que la part de responsabilité humaine est primordiale pour établir l’harmonie et la paix dans notre vie.

Etant une journée de réflexion, les participants ont posé des questions. Monsieur LOFILO Porturat, étudiant à l’Université qui a voulu savoir si la paix était possible considérant la loi des contraire pour le développement défendue par les philosophes tels comme : Nitch, Héraclite, Voltaire et autres…Sans oublier les conflits persistants des croyances religieuses qui déchirent le monde et la pédophilie dans l’Eglise Catholique qui a fait démissionner le Pape Benoît XIV parce que tout lui dépassait.

Monsieur AMBIANA Joseph, Coordonnateur national que, pour avoir une explication claire à toutes ces questions, il faut lutte entre que les Ambassadeurs de paix apprennent la Pensée de l’Unification, une philosophie scientifique inspirée par le Fondateur de la FPU, le Rév et Dr MOON.

Mais l’Orateur, appuyé par le Secrétaire Général, le Rév TATY NTOKO Afonso Nelson, ils ont répondu qu’il n’y a pas de contradiction ou lutte mais ce sont des positions des différentes entités qui s’harmonisent centrées sur leur but commun élevé. Exemple entre le poussin et la coquille dans l’œuf. Celle-ci se brise naturellement selon un principe universel. Donc, il n’y a pas de conflit ni violence.

Toutes ces différentes étapes de l’évolution non violente, ce sont des principes universels qui les orientent sous la conduite de Dieu qui est éternel, Immuable et Absolu. Cette conclusion était partagée la majorité toutefois argumenté par Messieurs Franck OSSOUNGA, MALI Balla et l’ancien Président de l’Assemblée nationale du G qui a voulu donner une contribution en disant le cite : « Pendant l’inauguration du Palais de paix en Corée en 2006, le Dr et Père MOON, Fondateur de la FPU, il nous a dit que pour que la paix règne entre deux antagonistes qui viennent d’un conflit, il faut réaliser ensemble des projets sociaux pour développer notre société. »

L’Evangéliste René a voulu savoir depuis que la FPU existe, quels sont les projets déjà développés ?

Monsieur AMBIANA avec aussi l’appui du Secrétaire Général de la FPU, tous ont décliné les plus grands projets inspirés par le Fondateur en vue d’établir la paix entre les peuples par les projets d’auto route reliant le détroit de Bering jusqu’en Europe et d’Alexandrie en Egypte jusqu’au Cap de bonne Espérance – le projet de mariages internationaux qui lient différents peuples conflictuels de l’histoire. Entre Asiatiques et Européens ; Asiatiques et Africains ; Blancs et noirs, etc…

Mamdame AZIZET Claudine Berthe a exprimé son inquiétude sur les fléaux menaçant l’humanité actuellement. Il s’agit du VIH/SIDA ; le Terrorime ; Ebola et autres pandémies… ?

Le Secrétaire Général a répondu qu’à propos des maladies, l’homme doit agir selon sa part de responsabilité dans la prévention, dans la guérison et dans le changement de comportement. Et développer l’amour du prochain, l’équité, le tolérance et le partage afin de lutter le terrorisme dû à la mauvaise gouvernance.

Cette conférence-débat et de réflexion s’est achevée avec un climat détendu par le mot de fin du Secrétaire Général.