FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

See our Programs and Initiatives page to learn about IAPP, IAPD, ISCP, Peace Road, Sunhak Peace Prize, and other UPF Initiatives

CALENDAR OF EVENTS

February 2020
S M T W T F S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29

Résolutions et des recommandations de la Conférence Régionale sur le Leadership et la Paix

A l’issue de la séance d’échange qui s’est tenue les 24 et 25 mai 2014 sur le thème « CONSTRUIRE UN CONTINENT DE PAIX ET D’UNITE A TRAVERS LA PROMOTION DES VRAIES VALEURS FAMILIALES, LA BONNE CITOYENNETE, LA BONNE GOUVERNANCE ET LE DIALOGUE INTERRELIGIEUX » dans le cadre de la journée mondiale de l’Afrique, d’importantes et prometteuses conclusions ont été tirées.

A cet effet, la cellule chargée des résolutions et des recommandations présidée par le Dr Germain TRAORE (Burkina Faso) et composé de Mr Jacob TOUPE (Benin), Mr Seidou TIDJANI (Benin), Révérend Professeur Edwin KOSLEY(Ghana), Mme Rabiatou BALOGOUN(Benin), Mme Denise BATIEMA(Benin), Akintunde Alao O. BARRISTER(Nigéria) et Mme Antoinette GADAGBE(Benin) s’est vue attribuer l’immense honneur de vous les présenter.

Ces conclusions se présentent sous deux volets : il s’agit notamment des résolutions et des recommandations à l’endroit des différents acteurs de la paix.

S’agissant des résolutions des participants:

Nous, participants de la Conférence Régionale sur le Leadership et la Paix des 24 et 25 mai 2014 organisé par la FPU :

  • Renouvelons tout d’abord, notre engagement aux côtés de la FPU pour soutenir dans nos pays respectifs la vision 2020 de la FPU sous la coordination de Dr. Mme Hak Ja Han MOON afin que cela soit une réalité palpable à cette échéance ;
  • œuvrons pour la mutualisation des idées et des moyens de la FPU en générale, et particulièrement la section ouest-africaine, pour la promotion de la paix à partir de la cellule familiale ;
  • Souhaitons que la distinction d’ambassadeur de paix ne soit pas juste un titre, mais une profession dont l’exercice consisterait à instaurer la paix où  que nous soyons ;
  • Nous engageons à rechercher les problèmes à la racine et les solutionner tout en recherchant les voies de dialogue et d’échanges plutôt que de penser tout seul et d’agir radicalement ;

Les ambassadeurs de la paix ne pouvant lutter tous seuls dans l’accomplissement du grand rêve, la paix, cette séance a également été l’occasion de formuler des recommandations qui s’énoncent comme suit :

RECOMMANDATIONS

A l’égard du FPU Internationale :

  • Soutenir les actions de ses membres, notamment celles qui ont pour but de se rapprocher des gouvernements afin qu’elles soient plus consistantes. A cet effet, il serait souhaitable que les délégations soit composées de membres de différents pays, plutôt que d’un seul membre ou de plusieurs membres de la même nationalité ; le lobbying sous régional, régional et international des Ambassadeurs de Paix pour une action efficace et efficiente dans les activités de Relations Publiques ;
  • Trouver les moyens de faire la lumière sur les mauvaises pratiques tapis dans l’ombre et qui portent entorse à la paix ;
  • Réaliser un site web avec une base de donnée contenant pour chaque pays nom, prénoms, contacts, ville de résidence et photos de ses Ambassadeurs de la paix afin de faciliter les échanges et de constituer un réseau solide ;
  • Mettre en place un comité de suivi des importantes conclusions de cette rencontre ;

A l’égard du système éducatif de chaque pays : Haute Autorité de l’Education, Ministères et toutes Institutions en charge de l’Education. Notons que l’ignorance est la source de tout les maux. L’éducation est donc la solution pour éveiller la conscience des citoyens qu’ils soient enfants adolescents ou parents. Ainsi, il s’agira de:

  • Introduire dans le système éducatif formel et non formel au niveau national et sous régional le programme d’éducation du caractère et à la bonne citoyenneté, la promotion des vraies valeurs familiales et le programme de formation à la culture de la paix et au dialogue interreligieux élaborés, mis en place et développés par la Fédération pour la Paix Universelle et la Fondation Internationale pour l’Education, dont quelques modules introductifs ont fait l’objet des présentations au cours de cette Conférence;
  • Insérer dans le planning scolaire lesdits programmes en général et des séances de sensibilisation sur la paix et les comportements à adopter en particulier;

A l’égard du Ministère de la famille, de l’enfance et de l’adolescence :

  • Collaborer étroitement avec la FPU dans le cadre du programme gouvernemental et ministériel de réforme administratif, structurelle et fonctionnel et de collaboration dynamique avec les organisations de la Société Civile
  • S’impliquer d’avantage dans l’éducation des familles, en particulier des enfants et des adolescents centré sur les valeurs de la paix et les comportements prônés et enseignées par la FPU ;
  • Renforcer le partenariat avec la FPU en vue de permettre à toute les couches sociales de la Nation en particulier les Familles du Bénin, que la famille est l’école de l’amour et de la paix et introduire son contenu en vue de développer les différentes sphères de cœur source de développement, de solidarité, de fraternité, de prospérité et de développement
  • Devenir le Chef de file de l’action gouvernementale en faveur de la promotion des vraies valeurs familiales, condition sine qua non pour la réalisation des OMD et de l’Agenda de Développement post 2015.
  • Renforcer les programmes de l’AIF + 20 avec une implication nationale plus forte et remarquable.

A l’égard du Ministère chargé des Relations avec les Institutions et la Société Civile :

  • Servir d’interface entre le gouvernement en général et les Ministères dont les attributions ont trait à l’éthique et à la morale, à la promotion de la famille, de l’enfance, de l’adolescence et de la jeunesse, des valeurs cardinales universelles, à la sécurité, au dialogue social et interreligieux, à l’éducation, aux Objectifs du Millénaire pour le Développement et à l’Agenda Post 2015, à l’intégration sous régionale et africaine, à la solidarité, à la culture de la paix, au développement humain, au leadership, à la qualité des ressources humaines et aux relations avec les Institutions,

A l’égard des Institutions de la République:

  • Soutenir la mise en œuvre, le développement et l’extension de ces programmes dans tous les secteurs d’activité de l’Etat et de la Nation,
  • Promouvoir l’initiative des Ambassadeurs de Paix comme une méthode stratégique efficiente pour la réalisation d’une communauté solidaire et Co prospère, guidée par les valeurs universelles apte à l’intégration nationale, sous régionale, régionale et internationale, car le Mouvement des Ambassadeurs de Paix est international et vise un objectif global et commun ;
  • Promouvoir un partenariat légal et officiel avec la FPU et ses organisations sœurs et affiliées en vue d’une action collective forte, dynamique et efficiente pour la réalisation de l’Agenda de Développement post 2015.