FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

See our Programs and Initiatives page to learn about IAPP, IAPD, ISCP, Peace Road, Sunhak Peace Prize, and other UPF Initiatives

CALENDAR OF EVENTS

February 2020
S M T W T F S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29

Liberia - Des japonais rendent visite à la présidente

English

Une délégation d’Ambassadeurs de paix japonais a rendu hier une visite de courtoisie à la présidente Ellen Johnson-Sirleaf à Monrovia.

À la tête d’une délégation de six personnes, Mme Ayume Hasegawa est venue dans le pays se rendre compte avec Mme la présidente Sirleaf et les Libériens eux-mêmes en général de l’avancement de la reconstruction du pays.
À cette rencontre qui s’est tenue au ministère des Affaires étrangères, participaient aussi M. Mitsuhiro Hasegawa, Mme Hisayo Ogata, Mme Kimiko Haga, Mlle Yuri Ogata, et le petit Shoma Hasegawa.

La délégation qui avait déjà rencontré le vice-président Joseph Boakai dans la journée de mercredi, fait partie de la Fédération pour la paix universelle (FPU).

Les volontaires de paix internationaux japonais étaient accompagnés du révérend Augustine Arkoi, président de la Fédération des familles pour la paix mondiale au Libéria.

Mme Hasegawa a littéralement consolé la présidente en larmes devant le fardeau de la reconstruction laissé par la guerre dont son administration avait hérité. Elle a assuré la présidente de son engagement à soutenir à tout prix la reconstruction du Libéria.

On peut se souvenir que Mme Hasegawa et une délégation de 10 volontaires japonaises s’étaient rendues au Libéria en 1993, alors sous l’administration de M. David Kpomarkpo.

Les volontaires ont soutenu divers projets communautaires : stages de développement des compétences pour des filles de la rue, assistance socio-psychologique, développement éducatif.

Kimiko Haga, a été la première bénévole japonaise au Libéria en 1979. Après après exactement 20 années d’absence et accompagnée de ses enfants et petits-enfants, elle a dit que son retour devait donner au monde le signal que « le Libéria est désormais en paix et a besoin du soutien de toutes les personnes de bonne volonté pour se reconstruire. »

Le petit Shoma Hasegawa et Mlle Yuri Ogata ont offert des fleurs à la présidente Sirleaf ; après quoi, Ogata a joué du piano, tandis que Hasegawa interprétait un chant.

La présidente a été émue non seulement à cause du chant Amazing Grace joué par les deux enfants, mais parce que le petit Hasegawa est ce même garçon qui lui avait offert des fleurs lors de sa dernière visite au Japon un peu plus tôt dans l’année.

En réponse, la présidente Johnson-Sirleaf a remercié les volontaires de la paix et évoqué la gratitude des Libériens, sensibles à leur sollicitude et à leur amour du Libéria exprimé par leurs bénévolat altruiste.

Elle a encouragé le petit Hasegawa à visiter à nouveau le Libéria. M. Mitsuhiro Hasegawa, Mme Hisayo Ogata, Mlle Yuri Ogata et le petit Shoma Hasegawa retournent aujourd’hui au Japon par avion.

Cependant, le révérend Arkoi a révélé que 21 Ambassadeurs de paix des États-Unis, de Corée et du Japon se rendront au Libéria pour y travailler en août et septembre 2007.

Le révérend Arkoi a dit que leurs tâches s’orienteraient vers la construction de la paix et la résolution des conflits parmi des groupes de familles et des associations ancrées dans les quartiers.


Reproduit avec la permission de The Analyst, Monrovia, Liberia.