FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

See our Programs and Initiatives page to learn about IAPP, IAPD, ISCP, Peace Road, Sunhak Peace Prize, and other UPF Initiatives

CALENDAR OF EVENTS

November 2019
S M T W T F S
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Célébration de la Journée internationale des droits humains a Burkina Faso

English

Boussé, Burkina Faso - Le 14 décembre 2013, s’est tenu à la Maison des Jeunes de Boussé (à 50 Km de la Capitale Ouagadougou), une conférence pour commémorer la Journée internationale des Droits humains, décrétée le 10 décembre de chaque année. Elle a eu pour thème : « Le rôle de l’éducation familiale dans la promotion des Droits humains et la paix durable ».

De droite à gauche : Sa Majesté le Sao Naba (Co-parrain de la Conférence), le Maire de Boussé, la SG de la FPU, le Haut Commissaire de la Province du Kourwéogo, la Représentante de la Ministre des Droits humains et de la Promotion civique, l’ancien Maire de Boussé, initiateur de la conférence, le Président du Comité d’organisation de la Conférence

Cette conférence a été co-organisée par la Fédération pour la Paix Universelle, la Fédération des Femmes pour la Paix mondiale et la Fédération des Familles pour la Paix mondiale et l’Unification du Burkina Faso. Elle a été co-parrainée par Madame la Ministre des Droits humains et de la Promotion civique, représentée à la conférence par la Directrice des Droits humains du Ministère et Sa Majesté le Sao Naaba (ancien Député, ancien Président de la Haute Cour de Justice du Burkina Faso et Ambassadeur de Paix).

Elle a rassemblé, pendant plus de trois heures plus de 120 participants parmi lesquels : la Représente de la Ministre des Droits humains et de la Promotion civique, le Haut Commissaire et le Secrétaire général de la Province du Kourwéogo, le Préfet du Département de Boussé, le Maire de la commune de Boussé, les maires des communes de Niou et de Fayeghin (mairies avoisinantes de Boussé), Sa Majesté le Sao Naaba. L’envoyé spécial des Fondateurs pour la vision 2020, M. Tatsuo SASAKI, a également pris part à la conférence.

La conférence a été marquée par :
- une prière interreligieuse ;
- l’allocution de bienvenue de M. OUEDRAOGO Dazougou Pierre, Maire de la commune de Boussé ;
- une minute de silence en mémoire du Président Nelson MANDELA, grand défenseur des droits de l’homme, décédé le 05 décembre 2013 et dont l’inhumation était prévue le dimanche 15 décembre 2013 ;
- le mot de remerciement à l’endroit des membres du comité d’organisation et des Fédérations co-organisatrices, par M. Désiré Yawovi BATCHASSI, Président du Comité d’organisation de la Conférence. Il a particulièrement demandé des applaudissements nourris de l’assistance à l’endroit de M. Alexis Télesphore BAGRE, ancien Maire de Boussé et Ambassadeur de Paix. Pendant son mandat de Maire, il a notamment travaillé à l’adduction d’eau potable, à l’électrification et à la construction de la Mairie de la ville de Boussé. C’est cet élan d’amour pour sa ville qui l’a conduit à solliciter l’organisation de la conférence et à la distinction de personnalités de la région comme des Ambassadeurs de Paix ;
- la conférence principale, animée par la Secrétaire Générale de la FPU Burkina Faso, Mme Mau ILBOUDO N’GOMA sur le thème : Le rôle de l’éducation familiale dans la promotion des Droits humains et la Paix ;
- la présentation par la SG de la FPU, de M. Tatsuo SASAKI, Envoyé spécial des Fondateurs des Fédérations co-organisatrices. Ce dernier a indiqué à l’assistance avoir rencontré le Président du Faso il y a quelques années et lui avoir promis d’organiser des campagnes de sensibilisation sur le VIH/SIDA. Après avoir travaillé au Niger, il est arrivé au Burkina Faso il y a de cela six mois pour réaliser cette promesse. Il a dit son appréciation pour le peuple burkinabè qui est travailleur, qui a contribué au développement des pays voisins et qui travaille maintenant au développement du Burkina Faso. Il s’est dit impressionné par le développement rapide du Burkina Faso, notamment les grandes réalisations de la capitale Ouagadougou. Pour lui, ce développement ne peut se poursuivre que dans la paix.
- la prise de la boisson d’unité et de Paix ;
- la distinction de 45 personnalités de la région comme des Ambassadeurs (38) et Ambassadrices (7) de Paix parmi lesquelles Madame la Ministre des Droits humains et de la Promotion civique, le Haut Commissaire et le Secrétaire générale de la Province du Kourwéogo, le Préfet du Département de Boussé, trois Maires de communes (Boussé, Niou et Fayeghin), un diacre de l’Eglise catholique… ;
- le mot de remerciement du Haut Commissaire de la Province de Kourwéogo au nom des récipiendaires,,
- le mot d’encouragement du Co-parrain de la conférence, le Sao Naaba ;
- Discours de clôture par la Représentante de Madame la Ministre des Droits humains et de la Promotion civique, marraine de la conférence.

Dans son mot d’encouragement, le co-parrain, Sa Majesté le Sao Naaba, a rappelé les cinq principes universels auxquels adhèrent les Ambassadeurs de paix et les a exhortés à se rendre disponibles pour des formations à venir pour mieux les outiller aux principes de paix.

Dans le discours de clôture, Madame la Ministre des Droits humains et de la promotion civique, par la voix de sa Représentante, Madame KONATE/COULIBALY Mariame, a rappelé les objectifs généraux de son Ministère, à savoir la protection des droits de l’homme, la préservation de la paix et la promotion du civisme. Elle a rappelé l’importance de la préservation de la paix au Burkina Faso, patrimoine commun de tous les Burkinabè dans un contexte de crises dans la région de l’Afrique de l’Ouest. Elle a félicité et encouragé les organisateurs de la conférence dont les activités entrent parfaitement dans les objectifs du Ministère.

Il faut souligner que cette conférence a été organisée à l’initiative d’un Ambassadeur de Paix, M. Alexis Télesphore BAGRE, Journaliste et ancien Maire de la ville de Boussé. Distingué depuis 2006 comme Ambassadeur de Paix, il a participé à différents séminaires de formation.