FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

International Association of Parliamentarians for Peace

CALENDAR OF EVENTS

April 2019
S M T W T F S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

L’initiative de paix à Mindanao

S’appuyant sur le succès des festivals internationaux pour la paix à Manille et dans l’île méridionale de Mindanao l’année dernière, la Fédération pour la paix universelle (FPU) a lancé l’initiative de paix de Mindanao lors d’une session au Parlement philippin, puis au Araneta Coliseum et dans les villes du Nord de Mindanao.

Les moteurs de cette initiative sont le Dr Estrella Abid Babano, qui dirige le Département de l’Education pour la région 10 et le Père Benjamin Beltran, directeur de la Sandiwaan Foundation dans la province de Lanao Del Norte. Leur coalition regroupe des représentants des communautés musulmanes, chrétiennes et indigènes, ainsi que des militaires, des hommes d’affaires, des professeurs et de jeunes responsables.

Une délégation internationale de la FPU s’est rendue à Mindanao. Elle a été accueillie à Tujod, capitale de la province, par le gouverneur Mohammad Khalid Dimaparo de Lanao del Norte et des milliers de jeunes. Le président du Festival International pour la paix, le Dr Hyun-jin Moon, était accompagné du chanteur de R & B Jay-R. Ce dernier a pris part aux initiatives de construction de la paix du Festival dans tout l’archipel. Le gouverneur Dimaparo a relevé que les festivals de masse et les initiatives inter culturelles de Mindanao en septembre 2008 ont constitué un tournant pour montrer que les citoyens de la province souhaitent une culture de la paix à long terme.

Les officiels de Lanao del Norte et les chefs tribaux ont honoré le Dr Moon du titre de « fils adoptif » de la région, du fait de la réussite des festivals, qui furent la réplique immédiate à une vague d’attaques terroristes, après la rupture du processus de paix en août 2008.

« Le Festival International pour la paix défend une triple plate forme : coopération interreligieuse, renforcement de la famille, et culture de l’entraide, a précisé le Dr Moon. Cela doit renouveler nos communautés et nos nations. Nous ne cherchons rien de moins qu’un réveil spirituel et moral ancré dans la vision universelle d’une famille en Dieu. La famille est la pierre d’angle de la paix. »

Il a invité les dirigeants philippins à « s’appuyer sur ces efforts et à créer un mouvement de masse qui générera un élan global d’entraide. »

« J’ai enfin trouvé un allié avec la venue de la FPU et du Festival international pour la paix à Mindanao, a dit le Dr Babano lors d’une réunion en mars 2009 à Gagayan de Oro, la ville principale du Nord de Mindanao. Nous sommes maintenant dans une période de renaissance ; c’est l’aube d’une nouvelle ère. »

Un responsable de Mindanao a donné deux hectares de terrain lors d’une cérémonie de plantation d’arbres pour accueillir la délégation de paix.

« J’ai enfin trouvé un allié avec la venue de la FPU et du Festival international pour la paix à Mindanao. Nous sommes maintenant dans une période de renaissance ; c’est l’aube d’une nouvelle ère. » Dr Estrella Abid Babano

L’initiative de paix à Mindanao annoncée au Parlement Philippin

Après un rassemblement dense de jeunes responsables au Aratena coliseum de Manille en mars 2009, l’ouverture plénière de l’initiative de paix à Mindanao s’est tenue dans l’enceinte du parlement philippin.

L’événement a été suivi par des personnes de haut niveau, tant locales qu’internationales. Qu’ils viennent de la religion, de la politique, de l’art et de la culture, des affaires ou du milieu associatif, tous se situent sur un terrain qui privilégie la paix dans le pays et dans le monde.

En début de programme différents guides religieux ont offert des prières représentant l’Islam, le catholicisme, le protestantisme, le bouddhisme, le sikhisme ou l’hindouisme. Puis, une fanfare militaire a joué l’hymne national.

Lors d’une cérémonie interreligieuse de « l’eau de la paix », des responsables religieux ont versé chacun une coupe d’eau dans un large récipient, en signe d’unité des religions et pour reconnaître autant leur destinée commune que leur caractère unique.

Les parlementaires les plus importants des diverses provinces, en particulier des districts de Mindanao, ont ajourné leurs autres engagements pour suivre les travaux. Il y avait notamment José de Venecia, l’ancien président du Parlement, qui travaille depuis longtemps avec le révérend Moon pour la cause de la paix. M. Datu Pax Magudadatu, élu du premier district de Sultan Kudarat, M. Simeon A. Datumanong, du district de Lone à Mindanao ; et bien d’autres champions de la paix, notamment le Dr Estrella Abid Babano, directrice du Département de l’Education pour la région 10.

Parmi les personnalités internationales, il y avait le Dr Thomas Walsh, le secrétaire général de la FPU ; le Dr Charles Phillips, président de Service for Peace International ; M. David Caprara, vice président de la Fédération des Jeunes pour la Paix Mondiale, et M. Ek Nath Dhakal, parlementaire népalais.

Divers orateurs ont partagé avec un public réceptif leurs vues pour établir une paix durable à Mindanao et dans le pays en général. José de Venecia s’est exclamé : « Nous faisons aujourd’hui tout à fait ce qu’il faut. Voilà 30 ans que je travaille pour l’accord de paix entre le gouvernement des Philippines et le Front National de Libération Moro des Bangsamaro. Hélas, les conflits à Mindanao n’ont pas été réglés. »

« Le rêve d’une famille en Dieu est le coup de clairon de notre âge », affirme le Dr Moon. Comme son père Il croit très fort que « le temps est venu d’en finir avec les murs que dressent les hommes entre les races, les cultures, les religions et les pays afin d’établir le monde idéal de paix que Dieu chérit. »

A la fin, le Dr Moon a donné un coup de gong appelant à la fin du conflit à Mindanao et amenant des rayons d’espoir aux habitants de Mindanao et des Philippines en général.
Les dirigeants de la FPU ont conféré des récompenses de paix et nommé ambassadeurs de paix des personnes qui se sont illustrées dans divers domaines au service des autres. Ils seront ainsi aux avant-postes dans le processus de bâtir un monde de paix.