FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

See our Programs and Initiatives page to learn about IAPP, IAPD, ISCP, Peace Road, Sunhak Peace Prize, and other UPF Initiatives

CALENDAR OF EVENTS

December 2019
S M T W T F S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Citoyens du monde pour la paix


 Speeches from the conference can be found in audio format here
Multilanguage Report PDF

English | Español | العربية

PLUS DE TROIS MILLE PERSONNALITÉS coréennes et 142 représentants de 89 nations se sont réunis, le 1er juin, au centre de COEX de Séoul, pour célébrer la publication des Mémoires du révérend Moon, « Devenir un citoyen du monde pour la paix » qui connaît un grand succès en Corée. Le guide religieux, qui est dans sa quatre-vingt dixième année, était accompagné de Hak Ja Han, son épouse depuis 50 ans. Certains de leurs 14 enfants et petits-enfants étaient également présents.

Parmi les personnalités venues rendre hommage, se trouvait M. Alfred Moisiu, l’ancien président d’Albanie. L’amitié entre les deux hommes s’était scellée lors de l’étape d’une tournée mondiale de paix à Tirana en 2005. Il a déclaré : « Le monde se rend compte que le révérend Moon est le type d’homme qu’on ne peut pas réduire à un seul champ d’action. Ce qu’il a apporté dans différents domaines est vraiment important, notamment la religion, la culture, la connaissance, l’économie et la politique. En particulier il a beaucoup aidé dans la transition de l’Albanie et de l’Europe de l’Est après l’ère communiste. »

 

S.E. Jose de Venecia. Jr., qui a présidé cinq fois le parlement des Philippines, a loué le révérend Moon pour son idée de créer un conseil interreligieux au sein des Nations unies : « Nous avons fait d’énormes progrès vers la réalisation de la vision d’abord proposée par le Dr Moon. Le gouvernement philippin, avec beaucoup d’autres États Membres, est aux avant-postes pour réaliser cet idéal. Mais si les progrès sont réels, il reste beaucoup de travail. »

Moisiu et de Venecia faisaient partie d’une délégation de 142 dignitaires étrangers de 89 pays qui s’étaient réunis à Séoul pour une Conférence Internationale de dirigeants sous l’égide de la Fédération pour la Paix Universelle. Cette série de conférences organisée dans plus de 20 capitales mondiales cette année, examine les moyens d’aller vers la paix, en s’appuyant sur les objectifs de coopération interreligieuse de la FPU, la création d’une culture de l’entraide et le renforcement de la famille.

Alors que les récents essais nucléaires de la Corée du Nord ont avivé les tensions dans la région, les délégués de la conférence ont exploré les bienfaits d’une diplomatie de la « puissance douce » non seulement dans la péninsule coréenne, mais aussi dans d’autres régions en conflit du globe.

Neil Bush, le fils de George H.W. Bush (41e président des USA) et plus jeune frère du Président George W. Bush, à parlé de l’importance du bénévolat comme moyen de créer la paix. Il préside la Points of Light Foundation et Hands On Network, un des plus gros organismes d’entraide aux Etats-Unis avec des branches dans le monde entier.

Mme Fauzia Assifi, qui est afghane, a parlé de son travail avec des femmes et des enfants à Kaboul. Elle est revenue s’établir dans la ville après plus de vingt années passes aux Etats-Unis. Madame Falak Al Jamani, première femme générale de l’armée jordanienne (elle est dentiste militaire) et actuellement parlementaire, a plaidé pour une solution urgente du problème israélo-palestinien. Madame Chitraleka Yadav a parlé de l’impact des idées de la Fédération pour la paix universelle au Népal, pays où elle a tenu le poste de vice-présidente de l’Assemblée nationale.

Dans son discours au COEX, le reverend Moon a redit sa conviction dans la venue d’une nouvelle ère de paix. Et de préciser : « En définitive, la réconciliation et la paix se feront par le lignage. Quand les blancs et les noirs, les orientaux et les occidentaux, les bouddhistes et les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans se marieront entre eux et poursuivront la tradition que j’ai établie, ce monde prendra naturellement la forme d’une famille qui peut établir la patrie de paix de Dieu. »

Après le discours du révérend Moon, un spectacle a clôturé cet événement avec des présentations des Petits-Anges, de l’Orchestre philharmonique royal de Séoul, et d’un mini-concert de Jin Ah Tae, l’un des artistes les plus populaires de Corée. Après le discours du révérend Moon, le public a pu apprécier les prestations de l’Orchestre Philharmonique de Séoul, la troupe des Petits Anges, la soliste soprano Young Ok Shin et un petit concert de Jin Ah Tae, un des artistes coréens les plus en vogue.