FOLLOW US

FacebookYoutubeLinkedin

International Association of Parliamentarians for Peace

CALENDAR OF EVENTS

April 2019
S M T W T F S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

Un appel à la paix et à l’unité à Mindanao

Alors que des luttes incessantes opposent le gouvernement philippin et des groupes terroristes radicaux dans l’île de Mindanao, un nouvel espoir de paix et d’unité a germé dans cette « Terre Promise » un terre souvent employé à propos des Philippines. Du 19 au 21 septembre 2008, le festival international pour la paix de Mindanao a connu son apothéose dans la ville de Cagayan de Oro. Auparavant, toute une série de conférences, de projets d’entraide, et d’autres initiatives avaient été organisées pour amener la paix dans l’île, afin que ses habitants s’approprient la vision d’« Une famille en Dieu ». Le Dr Estrella Abid-Babano, directrice régionale du département de l’éducation pour la Région X, et M. Constantino G. Jaraula, maire de Cagayan de Oro, étaient les parrains de ce Festival qui a été un grand pas vers la paix à Mindanao et dans tout l’archipel philippin.

Exposition du Village de la paix

En ouverture du festival international pour la paix, une célébration du Village de la paix s’est tenue le 19 septembre à Tubod, dans le Lanao del Norte. Le programme, organisé et parrainé par le Département de l’Éducation de la Région X, a rassemblé 4 000 enseignants et 4 000 étudiants en plus des participants de la Conférence Internationale des Dirigeants, du personnel du Festival international pour la paix, et de plusieurs invités internationaux. Le gouverneur Khalid Q. Dimaporo a soutenu l’événement ainsi qu’un grand nombre de maires et d’autres officiels des différentes unités du gouvernement local de la province. Le gouverneur a généreusement offert le repas à tout le monde.

S’inscrivant dans l’Initiative de paix de Mindanao (MinPI), ce projet de village de paix illustre de façon vivante comment les jeunes étudiants musulmans et chrétiens peuvent vivre ensemble en harmonie dans le respect de leurs diverses traditions religieuses, coutumes, et croyances, prouvant ainsi que chacun, quelle que soit sa religion fait partie d’une seule famille humaine sous un parent divin. L’exposition du Village de paix a servi de travaux pratiques aux participants de la conférence. Là, tout le monde a pu voir qu’il est vraiment possible d’apprendre les voies de la paix et de désapprendre la violence.

Conférence Internationale de dirigeants

La Conférence internationale de dirigeants au Pryce Plaza Hotel de Cagayan de Oro a réuni 287 superviseurs et superintendants du Département de l’Éducation, des maires et des conseillers de différents échelons de gouvernements locaux, ainsi que les chefs des diverses tribus de Mindanao. La conférence avait pour thème « Le besoin de vision et de leadership en temps de crise générale : Construire des partenariats entre les gouvernements, les organisations confessionnelles et les ONG »,  et a dégagé des principes universels essentiels susceptibles d’amener les habitants de Mindanao vers la paix et l’harmonie.

L’assistance était nombreuse. En session d’ouverture plénière, M. Jojo Villar représentant son frère Manny Villar, qui est le président du Sénat a lu le discours de ce dernier. M. Constantino Jaraula maire de Cagayan de Oro a accueilli tous les invités dans la « ville où l’amitié est d’or », selon l’appellation courante. Le soir du 20 septembre, il a présidé un banquet pour tous les invités et participants. Pour sa part, l’ex président du parlement Jose de Venecia a offert ses félicitations lors de la cérémonie de clôture de la conférence le matin du 21 septembre.

Prenant le vent en poupe, la conférence a par ailleurs lancé officiellement l’Initiative de paix de Mindanao (MinPI). Sans nul doute, ce projet aura un puissant impact social pour relancer le processus de paix à Mindanao.

Sommet international de la jeunesse


Les dirigeants de la jeunesse de Cagayan de Oro auront écrit une superbe histoire. Le Sommet International de la Jeunesse 2008 s’est tenu du 20 au 21 septembre autour du thème « La culture de l’amour, moteur de la paix et du développement ». Ce fut la première activité dans laquelle de jeunes leaders de la ville ont uni leurs forces et offert leur temps et leur talent, afin de s’approprier cet événement à remuer ciel et terre.

Le 20 septembre, environ 3 000 jeunes de différents lycées et universités ont pris d’assaut le Limketkai Mall pour leur premier jour de participation à la conférence. Des orchestres, des chanteurs et des danseurs ont offert un beau spectacle à tous les invités. Les cœurs des jeunes ont été touchés par des messages d’inspiration très divers M. Dimaporo, le gouverneur de Lanao Del Norte, M. Yeqing Victor Lee, de la Fédération des jeunes pour la paix mondiale, M. Aya Goto du festival international pour la paix, sans même parler du discours plein de fougue et d’énergie donné par le président régional de la FPU, le Dr Chung Sik Yong. L’ex Miss Teen Philippines 2007, Maxine Monasterio, accueillait la conférence.

Le 21 septembre, un autre événement marquant s’est produit dans la ville. C’était le deuxième jour du sommet à  l’Hôtel Dynasty Court. Les responsables de mouvements de jeunesse se sont réunis pour se parfaire dans l’art de convaincre et de diriger en suivant les sessions animées par le Dr Ann Montejo-Arevalo et le Dr Robert Kittel. À la surprise des responsables de jeunes, Jose de Venecia (ancien président du parlement philippin) et son fils Joey de Venecia leur ont rendu visite et ont donné des discours très remuants. Trois cents responsables ont été nommés jeunes ambassadeurs de paix. La conférence s’est achevée avec le lancement du chapitre de la FJPM de Cagayan de Oro.

Le Secrétaire Général de la FJPM Yeqing Li a loué les jeunes responsables ; le zèle interreligieux qu’ils déploient pour servir est une excellente stratégie de paix reposant sur la formation du caractère. Les organisateurs de la conférence avaient auparavant visité le Village de la paix dans la dangereuse Province Lanao de Mindanao, où les rebelles extrémistes ont tué beaucoup de gens et où la guerre se poursuit. Khalid Q. Dimaporo, gouverneur de Lanao, fait partie du bureau de la FJPM. Âgé de seulement 28 ans, il a organisé l’événement et a plus tard assisté au sommet de la jeunesse. A l’instar de ses parents qui sont de confessions différentes, Dimaporo a épousé une chrétienne d’une tribu  hostile alors que lui-même est musulman. Le gouverneur a chaleureusement reçu la délégation de la FJPM, même si le gouvernement avait averti les gens, et surtout les étrangers, d’éviter la zone.

Dans l’ensemble, le sommet a été un succès pas seulement à cause de la participation élevéee mais à cause de l’excitation et des liens qu’il a créés parmi les jeunes responsables de la ville. Le sommet n’est qu’une étape du très grand périple dans lequel la jeunesse va s’embarquer.

Événement principal du festival international pour la paix

Le festival international pour la paix de Mindanao s’est tenu sur les pelouses du Capitole à Cagayan de Oro, le 21 septembre, qui est aussi la journée internationale de la paix. Toutes les couleurs chatoyantes de Mindanao ont été déployées alors que 8 000 membres des différents groupes ethniques dont les Subanens, les Higa-onons, les Balangas et autres ont offert leurs danses traditionnelles lors de la  parade sur les pelouses du Capitole. Avec leurs parures éclatantes, ils ont dansé dans les rues pour le bonheur de la population jusqu’au bâtiment du Capitole. Les prestations hautes en couleur des délégations de diverses tribus de Mindanao avec leurs costumes riches et colorés ont apporté une joie festive à l’événement. Leurs spectacles de danse ont montré comment l’unité va de pair avec la diversité.

En avant-première du programme officiel, des lycéens ont récité avec le public la Promesse de l’amour pur, un engagement à cultiver la pureté avant le mariage et la fidélité dans le mariage. À ce moment précis, True Love Power International a présenté les signatures de 1.4 million de lycéens ayant promis de garder leur pureté.

Les familles internationales ont aussi été appelées sur scène pour partager leurs expériences singulières de partager une vie commune malgré leurs différences. Elles ont montré comment la famille est vraiment l’école où les enfants apprennent les valeurs de l’amour et de la paix de façon à pouvoir les pratiquer dans leurs collectivités.

M. Oscar Moreno est le gouverneur de la Province de Misamis Oriental. Saluant chaleureusement les 13 000 participants, il a souligné que seule une paix qui touche à tous les domaines nous amènera vers le bien-être dans la nation et le monde.

Le Dr Estrella Babano, en tant que co-présidente du Festival international pour la paix de Mindanao, a exhorté tout le monde à travailler pour la paix en partant d’un principe simple : si nous sommes venus d’un seul et même Créateur, nous sommes tous une famille en Dieu. Elle a demandé à tous de faire un salut de la main jusqu’à ce qu’ils puissent voir le début de la paix parmi eux.

L’ancien président du parlement Jose de Venecia a donné un puissant discours sur le besoin de paix à Mindanao. Il a loué la Fédération pour la paix universelle dont les initiatives de paix très concrètes peuvent vraiment faire bouger le monde. Il a souligné que la FPU est la seule solution aux problèmes d’instabilité du globe.

M. Jojo Villar a lu le discours de M. Manny Villar, retenu par un voyage important en Jordanie. Il a promis de soutenir la vision du festival international pour la paix dans ses efforts d’amener la paix et l’harmonie en réalisant la vision d’ «Une famille en Dieu. »

Après une vidéo du festival international pour la paix 2007 aux Philippines, le discours du Dr Hyun Jin Moon a été lu par le Dr Chung Sik Yong, directeur régional de la FPU en Asie. Le message a souligné que la famille est centrale pour construire la paix en société, dans la nation, et le monde. Le public a vibré avec le thème de construire une famille en Dieu.

Des certificats d’ambassadeurs de paix ont alors été remis. Les gouverneurs, les maires, et les membres des Forces Armées Philippines, ainsi que des musiciens chevronnés, comme Iya Villania, Kris Lawrence, Billy Crawford, Jay-R, et Miguel Escueta ont été nommés ambassadeurs de paix.

Avant le début du concert, tous ont entonné l’hymne du festival, « La où commence la paix ». Allumant ensemble leurs bougies, ils ont demandé à chacun de donner sa chance à la paix. Le concert a été le clou de la grande célébration du festival international pour la paix 2008 à Mindanao. En tout, onze autres festivals semblables se sont déroulés dans d’autres régions des Philippines en 2009.